Les élus du Pays de Bitche en sont convaincus. La télémédecine est l’une des solutions à envisager pour lutter contre une offre de soins insuffisante.

Encore faut-il pouvoir bénéficier du meilleur de la technologie ! C’est la raison pour laquelle la Communauté de Communes du Pays de Bitche a fait le choix de se tourner vers l’IRCAD (Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif) à Strasbourg, un Institut de renommée mondiale à la pointe technologique de la recherche et de la formation dans le domaine chirurgical.

Récemment accueillis par le Professeur Jacques MARESCAUX, Président Fondateur de l’IRCAD, les élus ont pu découvrir les infrastructures de l’Institut et échanger avec différents médecins spécialistes et Professeurs autour des solutions existantes en matière d’e-santé.

Le Président Francis VOGT est conscient que la télémédecine ne doit pas remplacer les médecins sur le territoire :

« La désertification médicale est une réalité pour de nombreux territoires ruraux en France. Nous pouvons choisir de la subir ou au contraire, agir pour la combattre. La télémédecine apporte aujourd’hui une réponse au manque de médecins. Elle permet d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques et de renforcer l’autonomie des personnes âgées. Parfois même de sauver des vies grâce à un diagnostic très rapide, comme pour un AVC par exemple. Grâce à la fibre, nous avons la chance de pouvoir développer rapidement la télémédecine sur notre territoire. Nous sommes bien sûr conscients que ce mode de consultation ne résout pas la question du manque de médecins. Il faut continuer de développer des maisons de santé sur tout le territoire. Après Goetzenbruck, une nouvelle réflexion pour la création d’une maison de santé à Bitche est en cours » tient à préciser le Président.


En savoir plus sur l’IRCAD

IRCADL’Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD) est un centre privé à but non lucratif de recherche médicale, fondé par le professeur Jacques MARESCAUX en 1994 et situé sur le site des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Depuis sa création en 1994, L’IRCAD bénéfice d’une réputation d’excellence dans la recherche, ainsi que dans l’enseignement des nouvelles technologies chirurgicales. Sa renommée aujourd’hui mondiale en fait la première école de formation aux nouvelles technologies chirurgicales au monde. Grâce à cette structure exceptionnelle de 8 000 m², l’Institut accueille plus de 5 500 chirurgiens par an de toutes spécialités chirurgicales tout en développant son pôle de recherche dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies. Plus d’infos sur www.ircad.fr – Photo : IRCAD

Prochaine étape

Une réunion fin mai à la Communauté de Communes avec tous les professionnels de santé du Pays de Bitche, l’ARS et la Région Grand Est.