Communauté de Communes du Pays de Bitche

 

DE NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS POUR LE CIAV DE MEISENTHAL 

 

CIAV logo

 

CIAV atelier 1
 CIAV atelier 2

 

CONTEXTE

Le Centre International d’Art Verrier (CIAV), existe depuis 1992 et occupe l’ancien atelier de taille de la verrerie de Meisenthal (1704-1969). Depuis 25 ans maintenant, cette structure, régie directe de la Communauté de Communes du Pays de Bitche, milite pour la sauvegarde d’un savoir-faire traditionnel, en croisant le travail des verriers avec les questionnements de créateurs contemporains. Le CIAV compte 17 salariés, dont 7 souffleurs de verre.

Forte de son expérience, d’un travail chaque année renforcé, de la reconnaissance internationale de son action et du soutien des collectivités locales (Communauté de Communes, Département, Région), de l’Etat et des instances européennes, la structure développe ses activités, accompagne ou initie de multiples projets culturels, artistiques et pédagogiques tout en engendrant des effets directs et induits sur l’économie touristique de son territoire.

Depuis 1992, le volume d’activité du CIAV a fortement augmenté. La structure est  passée de 2000 à 2016 de 5 à 17 salariés et d’un budget de fonctionnement de 200 000 à plus d’ 1 millions d’euros, avec comme seule modification majeure l’installation d’un petit four de fusion complémentaire en 2004.

Le grand four de fusion principal est le cœur de l’atelier. Il date de 1992 et a été restauré à 2 reprises. Arrivé à une période critique de sa vie il était primordial de le remplacer pour éviter un arrêt brutal de la capacité de production et de recherche créative de l’atelier, les deux piliers du projet du CIAV.

 

LE PROJET D’INVESTISSEMENT

Dans ce contexte, l’équipe du CIAV et les services de la Communauté de Communes du Pays de Bitche, ont lancé, dès 2015 une étude pour la modernisation des ateliers actuels, permettant au CIAV, d’ici le futur projet d’extension, de travailler dans des conditions mieux adaptées à l’ambition de la structure et palier au vieillissement naturel des équipements techniques jusqu’alors en place.

Après la production d’un cahier des charges et un appel d’offre à l’échelle européenne, la construction du nouveau four de fusion a été confiée à l’entreprise Forni de Venise, spécialisée depuis 1958 dans la production de fours à travers le monde. Le nouveau four de fusion, de nouvelle génération, construit sur place en janvier 2017, est un four à bassin (contrairement à l’ancien four qui fonctionnait avec des pots) et a une capacité d’environ 400 kilos de verre (contre 160 kg pour l’ancien four). Par ailleurs, un important travail sur les évacuations des fumées chaudes du four et la mise en place d’une ventilation à la fois des ateliers, mais aussi de la mezzanine pour le public, a été mené. Ce marché a été confié à la société Schaeffer de Meisenthal.

D’autre part, divers équipements connexes ont été acquis pour consolider les équipements techniques utiles aux ateliers (nouvelle scie de découpe, machine de polissage, chauffe-cannes, cannes et outils de verrier…).

Globalement, ces nouveaux équipements, revêtent de nombreux avantages :

 > La modification de l’emplacement du four a permis de libérer l’espace où sera opéré d’ici 18 mois une jonction avec la future extension des ateliers verriers.

> Les travaux ont permis d’améliorer sensiblement les conditions de travail des verriers et du public en surplomb, tant en terme de nuisance sonore qu’en terme de chaleur avec la mise en place d’un système de ventilation jusqu’ici inexistant.

> La contenance du nouveau four va nous permettre de limiter les enfournements de matière première à 1 ou 2 par semaine, contre 4 à 5 avec l’ancien four.

> La quantité de verre en fusion disponible va nous permettre des séquences de production de grandes pièces, (gourmandes en quantité de verre) sur toute une journée (ce qui n’était pas possible avec l’ancien four).

> Le nouveau four à bassin fonctionnera en continu et nous évitera des arrêts techniques liés à des changements de pots de fusion (qui représentait 4 semaines par an) contre, aujourd’hui, un changement du bassin tous les 6 à 10 ans (qui lui, dure 3 semaines).

> Le nouveau four, mieux isolé et bénéficiant de techniques modernes d’injection d’air chaud combiné au gaz, permettra une économie de gaz, par rapport à un four traditionnel à pot contenant la même quantité de verre.

 

FINANCEMENT

Cette opération d’investissement a été chiffrée à un total de 220 297 € HT et est portée par la Communauté de Communes du Pays de Bitche. Le plan de financement de ces travaux et acquisitions d’équipement se découpe de la manière suivante :

> La Fondation Bettencourt-Schuller qui apportera une aide conséquente de 100 000 € à ce projet (45%) dans le cadre du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main, (Catégorie Parcours) attribué en 2014.

> L’Etat, par le biais de la DETR via le soutien du sous-préfet de l’Arrondissement de Sarreguemines contribuera à hauteur de 66 000€ (30 %)

> La Communauté de Communes du Pays de Bitche complétera ce budget par une contribution à hauteur de 56 297 € (25%).

 

PRÉSENTATION DU FOUR AU GRAND PUBLIC

Le four a été officiellement inauguré le 16 mars et sera présenté au grand public à l’occasion de l’ouverture de la saison touristique 2017, les 1er et 2 avril prochains, dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art.

 

CIAV atelier 3

 

 

Copyright 2010 - CC du Pays de Bitche - Accueil - Contact - Mentions légales - Création site : KTP Concept